Peniche croisiere

Avant de partir en Russie pensez à mettre votre visa à jour

La validité de tout visa et particulièrement celui de la Russie est limitée dans le temps en fonction des dates indiquées et dépend de chaque type de visa choisi. Le séjour dans le pays se fait donc uniquement selon le type de visa et le type d’invitation. Il est donc primordial d’en vérifier régulièrement la validité pour ne pas surpris et rapatrié par les autorités.

Peut-on prolonger son visa pour la Russie ?

Quels que soient le type de visa et le type d’invitation, la durée du séjour dans le pays n’excède pas 90 jours de manière successive. Mais, il existe des astuces qui vous permettent de mettre plus de temps en Russie. Vous avez donc deux possibilités de visa russie : simple entré (le séjour se déroule aux intervalles d’entrée et de sortie), double entrée (les entrées et sorties s’effectuent aux intervalles des dates présentes sur le visa). Mais, il est possible de prolonger son séjour, l’astuce est alors d’opter dès le départ pour un visa ayant une longue durée. Pour cela, l’assurance doit couvrir toute votre invitation (celle-ci doit également être longue en fonction du temps que vous souhaitez passer en Russie). La meilleure astuce est par conséquent d’indiquer des dates plus longues sur vos documents.

Ce qu’il faut savoir pour rester longtemps en Russie

Les entrées et les sorties en Russie se font selon les dates imparties sur le cachet apposé sur votre passeport. Les entrées peuvent être plusieurs 6 mois ou 1 an ; mais les séjours allant au-delà de 3 mois commandent un permis de résident. Toutefois, il n’est pas permis de rester longtemps en Russie si les intervalles de temps impartis sur le visa sont dépassés. En aucune autorité russe n’est habilité à prolonger un visa. Par conséquent, il est préférable de quitter le pays au moment où le délai de votre séjour est atteint sous peine de s’exposer à de graves ennuis lors du contrôle douanier. Par ailleurs, les sanctions d’une telle option ne pourront être souple que lorsque vous avez été exposé à des situations qui sont survenues indépendamment de votre volonté. Pour que cela soit recevable auprès des contrôleurs douaniers, il faut alors que la preuve de l’imprévu qui vous a retenu longtemps sur le territoire soit vraiment irréfutable.

Les publications similaires de "Actus vacances"

  1. 19 Déc. 2018Mandataire automobile : comment les remises sont calculées et jusqu’à quel pourcentage ?374 hits
  2. 21 Nov. 2018Balade en mer sur la Côte d'Azur295 hits
  3. 23 Sept. 2018Un catamaran pour faire le tour des îles Grecques526 hits
  4. 4 Sept. 2018Voyager en bateau !654 hits
  5. 9 Mai 2018Séjour en péniche, un moment inoubliable !653 hits
  6. 24 Juil. 2017Partir en croisière au Seychelles1752 hits